Commentaires Résumé
2020/2 Représentations et mises en scènes de la société

Cap sur l’inclusion culturelle de personnes en situation de handicap

Commentaires Résumé

L’inclusion culturelle de personnes en situation de handicap est encore rare en Suisse. Depuis 2016, le Service Culture inclusive de Pro Infirmis accompagne les institutions culturelles qui s’engagent sur cette voie. Parmi elles, il y a des bibliothèques pionnières.

Constatant que l’inclusion culturelle était quasi inexistante en Suisse, le Service Culture inclusive de Pro Infirmis a vu le jour en 2016. Son objectif : accompagner les institutions culturelles suisses pour développer l’inclusion de personnes en situation de handicap en tant que visiteurs, artistes et collaborateurs.

Les quatre collaboratrices du Service Culture inclusive offrent des prestations de conseil, de mise en réseau et de communication. Elles attribuent aussi le label « Culture inclusive » et sensibilisent les organismes publics de soutien financier à la culture.

Le label « Culture inclusive » :

  1. s’adresse aux institutions culturelles qui s’engagent pour une inclusion durable ;
  2. est attribué au début d’un processus de quatre ans qui comprend des entretiens annuels ;
  3. porte sur cinq champs d’activité : l’offre culturelle, l’accès aux contenus, l’accès architectural, les possibilités d’emploi et la communication ;
  4. soutient le développement de mesures co-construites avec des experts en situation de handicap et inclusives, c’est-à-dire ouvertes à toutes et à tous ;
  5. compte 78 partenaires, présentés sur www.cultureinclusive.ch.

Le Service Culture inclusive agit dans l’esprit de la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU (CDPH) signée par la Suisse. La CDPH définit le handicap comme une incapacité largement déterminée par la société. L’inclusion, c’est la participation de toute personne à la vie en société, à droits égaux. Pour permettre cette inclusion, c’est à la société de modifier ses lois et l’environnement qui en découle.

La Suisse est un pays fédéraliste, où il n’existe pas de politique d’inclusion culturelle régionale ou nationale et où le financement de l’inclusion culturelle est encore minimal. Les initiatives partent d’individus motivés au sein d’institutions culturelles et sont fragiles. Le Service Culture inclusive a donc mis l’accent sur les mesures structurelles et sur la sensibilisation aux effets de l’inclusion dans ses partenariats de label pour 2020 à 2023.

Deux bibliothèques portent déjà le label « Culture inclusive ». La Bibliothek Rorschach-Rorschacherberg a formé et engagé des collaborateurs en situation de handicap (voir le reportage). Le «Café Weri» intégré à la Médiathèque Valais – Brigue emploie des personnes intéressées de l’Atelier Manus. L’Atelier Manus à Brigue est une fondation privée qui soutient les personnes en situation de handicap et permet de former des personnes en situation de handicap qui désirent travailler dans la restauration. Le « Café Weri » est un projet communautaire de l’Atelier Manus et de la Médiathèque Valais – Brigue (portrait des mesures). Quant à la Bibliothèque municipale de Bienne, elle a développé un fonds bilingue d’ouvrages en français facile à lire et à comprendre (FALC) et en Leichte Sprache pour les personnes avec un handicap mental.

Photographie d'un intérieur
Le «Café Weri» intégré à la Médiathèque Valais – Brigue emploie des personnes intéressées de l’Atelier Manus. © Médiathèque Valais – Brigue

Dès 2021, le Service Culture inclusive entamera de nouveaux partenariats de label avec des bibliothèques. Il formulera aussi des critères d’inclusion susceptibles de compléter les lignes directrices pour les bibliothèques publiques de Bibliosuisse. Les bibliothèques intéressées peuvent déjà utiliser son guide « Pour une sortie culturelle accessible ».

Le guide  « Pour une sortie culturelle accessible » :

  1. est utile à toutes les institutions culturelles ;
  2. a été rédigé par des experts avec et sans handicap ;
  3. suit le chemin du client ;
  4. comporte des listes de contrôle et des conseils ;
  5. prend la forme d’un PDF accessible avec un sommaire interactif ;
  6. est téléchargeable librement en français et en allemand sur www.cultureinclusive.ch, menu « Publications ».
Photo Nicole Grieve Copyright David Barrie Grieve

Nicole Grieve

MAS en gestion culturelle à l’Université de Bâle en 2018, Nicole Grieve est spécialiste de la participation culturelle et du développement de réseaux. De 2012 à 2017, elle fut conseillère culturelle au Service de la culture du Canton du Valais, pilotant entre autres le programme École-Culture. Depuis 2018, elle diffuse le label « Culture inclusive » du Service Culture inclusive de Pro Infirmis en Suisse romande. Bilingue français-allemand, elle s’engage aussi pour le rayonnement national du Service.

Commentaires

*Pflichtfeld

Résumé

L’inclusion culturelle de personnes en situation de handicap est encore rare en Suisse. Depuis 2016, le Service Culture inclusive de Pro Infirmis accompagne les institutions culturelles qui s’engagent sur cette voie. Parmi elles, il y a des bibliothèques pionnières.

Die kulturelle Inklusion von Menschen mit Behinderungen ist in der Schweiz noch selten. Seit 2016 unterstützt die Abteilung Kultur Inklusiv von Pro Infirmis kulturelle Institutionen, die sich diesem Ziel verschrieben haben. Darunter sind auch Bibliotheken.