Commentaires Résumé
2009/3 Digitale Dienstleistungen als Herausforderung in I&D

Valorisation de l’information économique: d’ARESO à Info-Net Economy

Commentaires Résumé

De la mise en ligne au développement d’un annuaire de ressources économiques; un projet collaboratif développé par la filière information documentaire de la Haute école de gestion de Genève. Evolution vers un projet collaboratif à l’échelle suisse, Info-Net Economy.

En Suisse, et en Suisse romande en particulier, les sources d’informations économiques sont multiples, d’origines diverses et souvent méconnues. C’est ce que l’on constate après recherches et revue de la littérature. Si on trouve en effet quelques annuaires de ressources, ils sont en majorité d’origine universitaire, et recensent relativement peu de ressources suisses; d’autre part, chaque type d’organisation a tendance à privilégier les sources d’information du même type qu’elle. Ainsi, une haute école privilégiera des sources universitaires, une fédération d’entreprises des sources professionnelles, une institution publique des sources administratives, etc... Cet état de fait a été étayé par une enquête menée sous la forme d’un travail de diplôme de la HEG de Genève auprès d’un certain nombre d’acteurs économiques genevois, qui étaient d’avis que les diverses sources d’infor- mations économiques en Suisse romande, multiples et éparpillées, rendaient leur collecte fastidieuse et hasardeuse pour les entreprises et tout autre acteur économiqueBouazria, Ghalia, Schnyder, David, Sources d’informations sur les entreprises genevoises. Travail de diplôme en information documentaire et en économie d’entreprise, Genève, HEG, 2005.. La majorité des acteurs interrogés a alors suggéré qu’un portail centralisé de ces sources pourrait résoudre ce problème.

C’est justement pour y remédier qu’un annuaire électronique de sources d’informations économiques utiles pour la Suisse romande a été développé dans le cadre d’un projet de recherche appliquée: ARESO (Annuaire de ressources en économie sur la Suisse occidentale – www.areso.ch), mis en ligne en mai 2008. Ce répertoireQuelques annuaires intéressants gérés par des professionnels de l’information existent déjà au niveau français tel que RIME ou Webdoc, et à l’international avec LII., maintenu par des professionnels de l’information, permet un accès unique, organisé et structuré par domaines et secteurs ainsi qu’une mise en valeur des ressources économiques, spécialement dans le domaine de la gestion d’entreprise (statistiques, management, finance, etc.). Destiné en premier lieu aux PME, le portail devrait toutefois pouvoir être utile à un large public comprenant les administrations publiques, les associations professionnelles, les Hautes écoles, les Chambres de commerce, les fédérations d’entreprises et toute personne amenée à rechercher de l’information économique. 

Certes, à l’ère de la toute-puissance des moteurs de recherche, et en particulier celle de Google, on peut légitimement se poser la question de l’utilité d’un annuaire de sources. Mais on se rend compte, au vu de la littérature spécialisée et en observant les pratiques de recherches, que des annuaires de ressources spécialisés gardent leur intérêt, pour les raisons suivantes:

– Gain de temps grâce à la centralisation des sources d’informations en un seul site

– Accès facilité à des sources fiables et riches en informations

– Accès à des sources d’informations souvent méconnues (sites d’offices publics, d’associations professionnelles, de départements d’études économiques et autres)

– Last but not least, mise en valeur des institutions responsables de la mise à jour de ces sources

Choix des sources

Le site est désormais en ligne depuis mai 2008. Il compte à ce jour un peu plus de 400 sources internet. Une politique de sélection des sources a été définie, et est accessible aux partenaires du réseau, sur le siteAccès spécifique pour les partenaires du réseau.. En dehors des aspects de contenu (les sources doivent concerner bien évidemment l’économie d’entreprise, et en priorité la Suisse romande), les sources composant l’annuaire ont été sélectionnées pour la richesse, la variété et l’actualité des informations qu’elles proposent ainsi que pour leur représentativité dans un domaine ou un secteur décliné par une classification officielleClassification NOGA de l’Office de la statistique suisse.. La priorité est donnée aux sources émanant d’institutions étatiques, d’organes officiels, et de structures d’aide à l’entreprise. Le choix des sources est aussi fonction de la valeur ajoutée, de la plus-value des informations proposées telles que publications électroniques, statistiques sur un domaine d’activité (politique de recensement de liens profonds), newsletters, annuaires de membres, etc.

La fiabilité des sites est garantie par un réseauLes partenaires du projet sont: la Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, l’Ecole hôtelière de Lausanne, la HEG de Genève, l’Université de Fribourg, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, la Fédération des entreprises romandes.de partenaires romands constitué de centres de documentation et de bibliothèques participant à la sélection, l’analyse et la saisie des sources. Ce réseau est coordonné par l’infothèque de la HEG. 

Promotion du site

La promotion d’un site internet est une étape à ne pas négliger et le temps consacré n’est pas à sous-estimer! Le référencement dans des moteurs ou annuaires spécialisés, les listes de diffusions, les échanges de liens entre sites sont autant de tâches aussi nécessaires que chronophages.

Au delà du référencement, la bonne diffusion du site passe par une promotion efficace comprenant la rédaction d’articles dans la presse, dans les revues spécialisées, mais aussi par des informations données par les professeurs en information documentaire aux étudiants (de toutes filières) et à un public externe, dans le cadre de la formation continue.

En profitant des occasions offertes par les travaux d’étudiants de la filière Information documentaire de la HEGChaque année, la filière ID de la HEG recherche des sujets pouvant être traités par les étudiants dans le cadre de plusieurs types de cours: cours de recherche d’information, cours-projets, cours de veille, travaux de bachelor, travaux de master: c’est une occasion intéressante de mener à bien des projets pour lesquels on n’a pas toujours les ressources suffisantes, et demandant un minimum d’encadrement., nous avons chargé un groupe d’étudiants d’assurer une partie de la promotion de l’annuaire et en particulier de demander le référencement d’ARESO aux sites composant l’annuaire; grâce à cela et à sa mention au sein de formations effectuées régulièrement, le taux de fréquentation du site est en hausse régulière. Le succès sera à vérifier sur le long terme; il est clair que celui-ci suppose une relance constante et une promotion régulière sous toutes ses formes.

Une extension à travers Info-Net Economy, projet d’E-Lib.chE-Lib.ch – Bibliothèque électronique suisse [en ligne] www.E-Lib..ch, la bibliothèque électronique suisse. 

Désireux de développer l’annuaire en proposant un accès plus général à tous types d’informations économiques suisses, nous avons répondu à l’automne 2007 à un appel à projet lancé par E-Lib.ch, la bibliothèque électronique suisse. Comme expliqué par Mathias Töwe dans un récent article1d’arbido, l’objectif d’E-Lib.ch est de centraliser la recherche et la mise à disposition d’informations scientifiques en Suisse. L’enjeu est d’offrir un accès global à des sources diverses d’informations électroniques. En ce sens, Info-Net EconomyPage du projet Info-Net Econmy de E-Lib.ch [en ligne] http://www.e-lib.ch/net_economy_f.html.rejoignait totalement cette vision et c’est pour cette raison que nous avons pu démarrer ce projet. Il est basé sur la création d’un portail de sources économiques telles qu’EconbizEconbiz. Virtual library for economics and business studies [en ligne]. http://www.econbiz.de/index_e.....en Allemagne ou NereusNereus. Integrated access to the economics resources of key european libraries [en ligne]. http://www.nereus4economics.in....à l’échelle européenne et s’articule autour de quatre axes:

– Le développement et le référencement d’un réseau national de bibliothèques/instituts spécialisés en économie d’entreprise/sciences économiques, selon un modèle participatif

– Le recensement et l’accès à l’ensemble des publications produites par les professeurs et les chercheurs des institutions suisses partenaires liées à l’économie à partir de la création d’un outil et d’un métamoteur de recherche dont les fonctionnalités permettraient entre autres la localisation cartographique des publications

– La mise à disposition d’un espace dédié à la connaissance, au savoir-faire et à l’innovation en matière d’informations économiques, comportant un agenda des manifestations et conférences à venir, des offres de formation, le partage de produits documentaires réalisés en économie, etc.

– Un accès plus général à l’ensemble des principales sources d’information économiques utiles en Suisse

Ce dernier point implique l’extension de l’annuaire ARESO à l’ensemble de la Suisse, en tenant compte des contraintes liées notamment à l’aspect linguistique pour la traduction dans les langues nationales et l’anglais. Il s’agit ici de trouver un compromis satisfaisant entre le multilinguisme et la convivialité.

Plus grande visibilité pour les institutions partenaires 

Pour les partenaires d’un tel réseau, il y a plusieurs avantages: la mise en valeur de leurs propres sources d’information, le renforcement des liens avec d’autres institutions du même type et, le plus important, la garantie d’une meilleure visibilité pour leur service d’information documentaire mais aussi pour leur propre institution.

Dans le cadre d’Info-Net Economy, le réseau s’étendra à l’ensemble de la Suisse, et à la suite d’une enquête de besoins que nous avons menée fin 2008, une douzaine d’organisations (instituts, universités, fédérations) sont déjà impliquées dans le projet. Cet appui est très encourageant et nous conforte dans l’idée d’en faire un véritable centre de compétences au niveau suisse, spécialisé en recherche et mise à disposition d’informations économiques.

Nous pensons que la création d’un réseau permet en outre de consolider mutuellement les compétences des bibliothécaires et documentalistes, et ce à plusieurs niveaux:

– Dans leurs domaines de spécialisation, qui sont les sciences économiques et la gestion d’entreprise. Fédérer les sources, partager les produits documentaires réalisés, et collaborer avec les partenaires du réseau permettra une meilleure connaissance des sources et des besoins des utilisateurs d’informations économiques

– Dans les technologies de l’information, en promouvant l’utilisation de fonctionnalités de type Web 2.0; flux RSS, outils participatifs, personnalisation des recherches (widgets), moissonnage automatisé des métadonnées, options d’affichage des publications (représentation selon le volume sur une carte géographique par exemple)

Valorisation des publications

Notre enquêteQuestionnaire des besoins envoyé dans le cadre de l’étude de faisabilité d’Info-Net Economy à une trentaine d’institutions suisses productrices d’information économique.nous a montré que les sources d’informations économiques suisses inhérentes à chaque institution n’étaient que partiellement visibles et disséminées. Il semble en effet qu’elles soient quelquefois uniquement destinées à l’interne alors qu’elles pourraient, de par leur intérêt scientifique et leur plus-value pour l’institution, être réellement mises en valeur et ainsi susciter l’intérêt d’un plus grand nombre d’utilisateurs. Il en résulte donc une certaine sous-utilisation de ces publications. 

La constitution d’un réseau de compétences documentaire et informationnel en économie d’entreprise et sciences économiques permettra d’accroître la notoriété des publications et des sources économiques suisses. Et pour tout chercheur, enseignant, assistant, étudiant ou praticien en sciences économiques, aussi bien en Suisse qu’à l’international, il donnera la possibilité de disposer d’un panorama précis et fiable de la production scientifique dans ce domaine.

Vers une mise en ligne fin 2010

A l’heure actuelle, Info-Net Economy a démontré sa faisabilité, et le réseau de partenaires a été consolidé. Le recensement des publications et des acteurs producteurs d’informations économiques a été achevé et la conception fonctionnelle du portail est en cours. Suivront les étapes de la réalisation informatique et de la promotion. Les professionnel-le-s de l’information des institutions intéressées et actives en économie (économie d’entreprise, sciences économiques et gestion) qui n’auraient pas été contacté-e-s sont invité-e-s à prendre contact avec les auteurs de l’article.

Le développement informatique débutera en parallèle fin 2009 et nous prévoyons une mise en ligne du portail fin 2010.

Avatar

Hélène Madinier

Professeure HES et responsable du projet Infonet Economy

Avatar

Yves Berger

Assistant de recherche, HEG Genève

  • 1 Töwe Mathias, Mise sur pied de la bibliothèque électronique suisse, in arbido, 2.2008.

Commentaires

*Pflichtfeld

Résumé

Mit ARESO hat die Haute école de gestion in Genf ein Verzeichnis für elektronische Wirtschaftsinformationen geschaffen, das vor allem für Westschweizer KMU gedacht war. Seit dem Jahr 2008 wurde das Verzeichnis als elektronische Linkliste im Netz angeboten, die von Fachleuten zusammengestellt und gepflegt wird. Eine Umfrage unter den Nutzern des Verzeichnisses hat ergeben, dass ein Portal, das die im Verzeichnis genannten Quellen zentral zugänglich macht, wünschenswert sei. So entstand das Projekt Info-Net Economy, das auch auf KMU ausgerichtet werden soll, aber auch weitere Kreise ansprechen soll. So soll im Rahmen eines E-Lib-Projekts eine nationale Quellensammlung aufgebaut und gepflegt werden, die auch alle Publikationen der beteiligten Partnerinstitute enthält. Eine Metasuchmaschine, die eine gesamtschweizerische Zusammenstellung aller Wirtschaftsinformationen und des Know-how zu Wirtschaftsthemen gewährleisten soll, ist auch geplant. Info-Net Economy wird gegen Ende des nächsten Jahres im World Wide Web aufgeschaltet werden.