Kommentare Abstract
Zurück zur Übersicht

Hommage à Laurette Wettstein

Kommentare Abstract

Hommage à Laurette Wettstein, une grande dame de l'Association des archivistes suisses, décédée le 1er février 2020. 
Écrit par Gilbert Coutaz, ancien président et membre d’honneur de l’AAS.

Le 1er janvier 1982, Laurette Wettstein (1933), de Zurich, devient le nouveau chef de Service de l’enseignement supérieur, des affaires culturelles et des cultes. Elle est l’une de deux premières femmes cheffes de service de l’État de Vaud. Elle succède à Robert Anken qui l’avait engagée, le 1er novembre 1979, en qualité d’adjointe. Entrée en fonction, le 1er avril 1968, comme archiviste aux Archives cantonales vaudoises, elle a fait toutes ses études à Lausanne, où elle obtient une licence en droit, en 1974.
À la suite de la réorganisation administrative du Département de l’instruction publique et des cultes placé sous la direction du Conseiller d’État, Raymond Junod, elle prend la tête le 1er janvier 1989, du nouveau Service des affaires culturelles auquel la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, les musées et les Archives cantonales vaudoises sont rattachés. Elle prend sa retraite en 1995. 

Mme Wettstein a été membre de diverses sociétés parmi lesquelles la Société d’histoire et d’archéologie de Genève, la Société vaudoise d’histoire et d’archéologie dont elle a été la présidente entre 1973 et 1975, et la rédactrice de la Revue historique vaudoises, entre 1968 et 1985. Parfaite bilingue, elle a été la première femme élue présidente de l‘Association des archivistes suisses, entre 1974 et 1978. En sa qualité de membre de la Commission de formation, elle est à l’origine du premier cours de formation donné au sein de l’Association, en 1976 et 1977 et sur la base des statuts adoptés en 1974, elle a ouvert l’Association à «tous ceux qui a des titres divers et avec des qualifications variées exercent le métier d’archiviste».

Elle a été membre du Curatorium de l’Helvetia Sacra, entre 1979 et 1997, qu’elle présida entre 1985 et 1994. Elle laisse plusieurs articles et comptes rendus dans la Revue historique vaudoise et une importante contribution à l’histoire du diocèse de Lausanne, parue en 1988 dans le volume I/4 de l’Helvetia Sacra, sans oublier plusieurs traductions de notices parues dans la même collection.

Kommentare

*Pflichtfeld