Kommentare Abstract
2018/4 Bauen und Bauten

Archives de l’Etat du Valais. Des nouveaux espaces aménagés pour répondre aux défis d’un service d’archives du XXIe siècle

Kommentare Abstract

En mai 2016, les Archives de l’Etat du Valais ont quitté les locaux qu’elles occupaient depuis 1957 dans l’ancien bâtiment de la Banque cantonale du Valais, à la rue des Vergers, pour emménager aux Arsenaux. Cette étape majeure dans la vie de l’institution a été l’occasion d’une réflexion approfondie sur l’aménagement des nouveaux espaces pour les adapter aux défis d’un service d’archives du XXIe siècle.

Hébergé dans les anciens arsenaux cantonal et fédéral, le centre culturel des Arsenaux accueille désormais différents partenaires au cœur de la ville de Sion : la Médiathèque Valais-Sion, la direction du Service de la culture, l’association Culture Valais – Kultur Wallis, le restaurant d’application Le Trait d’union et les Archives de l’Etat du Valais. Les espaces qu’occupent ces dernières se répartissent sur 4 étages situés dans l’aile ouest de l’ancien arsenal cantonal et reliés entre eux par un ascenseur qui assure ainsi une liaison verticale entre les différents étages. Cette contrainte a été à l’origine d’une vaste réflexion sur l’aménagement des espaces, menée par un groupe de travail interne, qui tienne compte à la fois du circuit des archives, des missions et de l’organisation des Archives de l’Etat du Valais et des flux entre archivistes et public. Le tout a abouti à une structuration de l’espace qui répond aujourd’hui pleinement à ces défis.

1. Un aménagement des espaces fondés sur les fonctions exercées par les Archives de l’Etat du Valais

Le sous-sol abrite ainsi un espace de déchargement en liaison directe avec les dépôts actuellement en cours de construction (état : 2018). Le rez-de-chaussée est, quant à lui, spécifiquement dédié au traitement des fonds d’archives ; il a été aménagé pour accueillir deux types de flux. Le premier flux accueille les fonds qui doivent être nettoyés ou stabilisés d’un point de vue microbiologique avant traitement. Une fois ces opérations réalisées, les fonds intègrent le second flux consacré aux différentes étapes du traitement archivistique : évaluation, classement, conditionnement et rédaction des inventaires. Ce travail se réalise dans une vaste salle de tri aménagée pour ce type de tâches.
Le premier étage accueille, pour sa part, un espace dédié à la numérisation et au microfilmage des archives, tâches réalisées par une équipe de médiamaticiens, ainsi que les bureaux des collaborateurs du pôle « Gestion de l’information ». Ceux-ci sont en charge non seulement du conseil et du soutien en matière de gestion des documents sous forme papier et électronique auprès de l’Etat du Valais, des communes valaisannes et des personnes privées, physiques et morales, mais également de la collecte et du traitement des fonds d’archives. Quant au second étage, il est en relation directe avec l’espace public et accueille les collaborateurs du pôle « Diffusion de l’information », en charge de la communication et de la mise en valeur des archives, ainsi que la direction des Archives de l’Etat du Valais. Travaillent également sur cet étage les collaborateurs de la Documentation valaisanne, qui gèrent les collections imprimées de la Médiathèque Valais (presse valaisanne, cartes et plans ou encore bibliothèques anciennes). Ces collaborateurs peuvent ainsi être en contact direct avec les différents publics qui fréquentent la salle de consultation et la bibliothèque de travail des Archives de l’Etat du Valais et assurer un service de proximité.

2. De nouveaux espaces de médiation

Au-delà des espaces dédiés aux activités de l’institution, les Archives de l’Etat du Valais disposent désormais de locaux mieux adaptés à leurs activités de médiation culturelle. Elles ont ainsi pu profiter non seulement du vaste espace d’exposition situé à l’accueil des Arsenaux pour organiser en 2017 et 2018 deux expositions en lien avec leurs fonds d’archives (Défense d’afficher et Les Archives dans la cité), mais également de la salle de conférence pour organiser en automne 2016 un colloque sur l’organisation et la mesure du temps dans les campagnes européennes en collaboration avec l’Université de Lausanne ou accueillir les classes du secondaire I et II pour des activités autour des fonds d’archives. Au final, ces deux espaces permettent aux Archives de l’Etat du Valais d’augmenter et de renforcer leur visibilité auprès des différents publics.

3. De nouveaux publics

L’arrivée des Archives de l’Etat du Valais aux Arsenaux a non seulement permis de mieux structurer les activités de l’institution, mais est également à l’origine d’un « cercle vertueux » qui a renforcé sa visibilité auprès des publics et contribué à une augmentation de la fréquentation de la salle de consultation et à un renouvellement des usagers. Si ce succès est indéniable et laisse présager un bel avenir, il repose néanmoins sur la même structure de ressources humaines et financières. Le principal défi réside donc aujourd’hui dans l’augmentation de ces ressources pour donner aux Archives de l’Etat du Valais les capacités de mener à bien leurs missions et à la population valaisanne les moyens de mieux connaître et de mieux s’approprier son propre passé.

Dubois Alain 2017

Alain Dubois

Licencié ès lettres et diplômé de l’Ecole nationale des chartes, Alain Dubois est archiviste cantonal et directeur des Archives de l’Etat du Valais. Il assume par ailleurs la direction opérationnelle des Vallesiana (www.vallesiana.ch).

Portrait: ©Olivier Maire, photo-genic.ch

Kommentare

*Pflichtfeld

Abstract

En mai 2016, les Archives de l’Etat du Valais ont quitté les locaux qu’elles occupaient depuis 1957 dans l’ancien bâtiment de la Banque cantonale du Valais, à la rue des Vergers, pour emménager aux Arsenaux. Cette étape majeure dans la vie de l’institution a été l’occasion d’une réflexion approfondie sur l’aménagement des nouveaux espaces pour les adapter aux défis d’un service d’archives du XXIe siècle en termes de traitement des archives, d’accueil des publics et de médiation culturelle.

Das Staatsarchiv Wallis hat im Mai 2016 die Räumlichkeiten in der ehemaligen Kantonalbank Wallis verlassen, die es seit 1957 benutzt hatte, um in die „Arsenaux“ zu ziehen. Dieser wichtige Schritt in der Geschichte des Archivs bot die Möglichkeit zu grundsätzlichen Überlegungen zur Gestaltung der neuen Räumlichkeiten, um diese entsprechend den Anforderungen eines Archivs für das 21. Jahrhundert zu gestalten: für den Umgang mit dem Archivgut, für den Zugang der Öffentlichkeit und für die kulturelle Vermittlung.