Kommentare Abstract
2015/3 GLAM und Wikimedia

Le wikipédien en résidence: médiateur entre les institutions culturelles et la communauté Wikipédia

Kommentare Abstract


Le wikipédien en résidence (WiR) est un représentant de Wikimédia au sein d’une institution culturelle qui agit comme médiateur entre ces deux parties. Expérimentés dans les projets Wikimédia, ils ne proviennent majoritairement pas des milieux des institutions culturelles. Leurs activités s’orientent vers la rédaction d’articles, le dépôt de documents sur Wikimédia Commons, la sensibilisation aux licences libres, ainsi que la mise en relation du personnel de l’institution avec la communauté.

Le terme de wikipédien en résidence (WiR) renvoie directement à celui plus traditionnel des artistes ou des auteurs en résidence dans des institutions culturelles. En effet, le WiR est un représentant de Wikimédia au sein d’une institution culturelle afin d’y promouvoir et d’impliquer le personnel dans différents projets de Wikimédia et, d’autre part, de sensibiliser la communauté Wikimédia aux missions de l’institution. Pour cette raison, les 17 WiR interrogés durant l’étude que j’ai réalisée dans le cadre du Master of Advanced Studies in Archival, Library and Information ScienceCet article s’inspire de mon mémoire de fin d’étude du Master of Advanced Studies in Archival, Library and Information Science (Unil/Unibe) défendu en 2014. Il est intitulé Les institutions culturelles en coopération avec les communautés en ligne: l’exemple du Wikipédien en résidence. Pour davantage d’informations, veuillez me contacter via mon e-mail. 

se considèrent comme des coordinateurs et des médiateurs entre les professionnels de l’information et la communauté Wikimédia.

Depuis la première résidence réalisée au British Museum en 2010, au moins 88 autres mandats ont été effectués dans le monde (date du 26.5.2015), majoritairement dans des musées, bibliothèques et centres d’archives, mais également des collectivités telles que la ZDF, ORCID et OCLC. Si 65% des WiR ont moins de 30 ans, 88% ont plus de trois ans d’expérience dans les projets Wikimédia. Par contre, seuls 15% sont diplômés en sciences de l’information ou muséales. Ce déséquilibre en faveur des projets Wikimédia s’explique par l’importance apportée, lors du recrutement, aux compétences et à l’intégration du WiR dans la communauté Wikimédia qui prévalent sur sa formation et ses expériences dans le domaine des institutions culturelles.

L’amélioration de la qualité et la création d’articles Wikipédia (effectuées lors d’edit-a-thons dans 82% des mandats) sont les activités réalisées le plus couramment. Cette pratique est suivie de près par le dépôt de documents numériques sur Wikimédia Commons qui permet la mise en valeur des collections. Une autre activité réside dans la sensibilisation au principe des données ouvertes. La réalisation de rencontres physiques entre les professionnels et la communauté sous la forme d’ateliers de formation ou de visites des coulisses de l’institution est également pratiquée dans la majorité des mandats.

Par ailleurs, les WiR ont mentionné certains obstacles à la collaboration qu’ils s’évertuent à réduire. Outre le manque de ressources, ils citent, dans l’ordre d’importance, les questions légales (liées au domaine public et à l’adoption de licences libres), le conservatisme du personnel, le manque de support de la communauté Wikimédia et les divergences idéologiques.

L’implication des collaborateurs de l’institution dans les activités organisées est jugée bonne par la plupart des WiR. Le personnel se distingue dans la sélection de documents et les conseils prodigués aux WiR et à la communauté Wikimédia. Il s’implique, en revanche, moins dans l’édition directe d’articles sur Wikipédia et l’ajout des métadonnées aux documents déposés sur Wikimédia Commons.

Un objectif majeur du WiR est de permettre à l’institution de participer de façon autonome aux projets Wikimédia après son départ. Notre enquête montre que les collaborateurs développent le plus d’aisance dans la rédaction d’articles sur Wikipédia et le versement de document sur Wikimédia Commons. Ainsi, 71%des institutions continuent à éditer Wikipédia et à organiser des edit-a-thons. La totalité des institutions interrogées est satisfaite de l’expérience et toutes, à l’exception d’une seule, envisagent de collaborer à nouveau directement avec Wikimédia. En somme, l’engagement d’un WiR est une forme de collaboration sur le terrain entre les institutions culturelles et la communauté Wikimédia. Dans son rôle de médiateur, il permet d’atténuer certaines divergences et de créer un champ durable de collaboration.

Avatar

Guillaume Rey-Bellet


Guillaume Rey-Bellet (Sion, 1958) est le responsable du Dépôt légal à la BCU Lausanne. Titulaire d’une Maîtrise ès Lettres (Université de Lausanne), il a écrit son mémoire de Master of Advanced Studies in Archival, Library and Information Studies (universités de Berne et de Lausanne) sur les collaborations entre les institutions culturelles et les communautés en ligne, particulièrement sur les wikipédiens en résidence. Il s’intéresse, entre autres, aux problématiques de la préservation du patrimoine culturel et de sa libre diffusion.

Kommentare

*Pflichtfeld

Abstract

Der Wikipedian in Residence (WiR) ist ein Repräsentant von Wikimedia, der innerhalb einer kulturellen Institution als Vermittler zwischen den beiden Parteien wirkt. Erfahren in verschiedenen Wikimedia-Projekten, kommen die WiR mehrheitlich nicht aus dem kulturellen Bereich. Ihre Tätigkeiten bestehen vor allem im Verfassen von Artikeln, dem Einspielen von Dokumenten auf Wikimedia Commons, der Sensibilisierung für lizenzfreie Inhalte sowie dem Herstellen von Kontakten zwischen den Mitarbeitenden der Institutionen und der Community. Die kulturellen Institutionen sind zufrieden mit der Zusammenarbeit und investieren auch nach Weggang des WiR weiterhin in Wikimedia-Projekte.