Kommentare Abstract
2012/3 Aus- und Weiterbildung

La Commission d’experts a débuté ses travaux

Kommentare Abstract

Les offres de formation continue sont l’une des trois priorités de BIS. Le Comité a créé une commission d’experts afin de l’améliorer. Ses débuts sont très prometteurs.

Qu’est-ce qui rend une offre de formation continue attractive? Comment une association professionnelle peut-elle transmettre à ses membres des connaissances actuelles alors que la révolution numérique bat son plein? Pourquoi certaines offres marchent et d’autres moins? Telles sont les questions que s’est posé le Comité BIS lors d’une retraite organisée en mars 2011, dont le but était d’actualiser et d’améliorer l’offre de formation continue. Le Comité a créé dans la foulée un groupe d’experts ad hoc, car la formation continue est primordiale pour BIS eu égard à la rapidité des changements sociaux et techniques.

La Commission d’experts

Jusqu’ici, le programme de formation continue était élaboré directement par le secrétariat, sur la base d’une enquête auprès des membres. La nouvelle commission se compose pour l’essentiel d’expert-e-s qui travaillent dans des bibliothèques, des services d’information ou dans le domaine de la formation professionnelle. Ils connaissent donc les besoins de la pratique en matière de formation et peuvent les thématiser dans le cadre de leurs séances. Fait également partie de leurs tâches la recherche d’offres et d’intervenants intéressants. Le Comité BIS a en outre veillé à ce que soient également représentés au sein de la Commission des institutions de type et de taille différents, ainsi que divers groupes d’âge  et fonctions, sans oublier les intérêts  du management de l’information de grandes entreprises privées. Presque toutes les personnes interrogées ont réagi positivement et se sont d’ores et déjà déclarées disposées à collaborer (voir sa composition dans l’encadré).


Contenus et forme

Le travail de la Commission a commencé le deuxième semestre 2011 et s’est rapidement développé dans le sens souhaité. Les séances se sont déroulées de manière constructive et ont permis de discuter diverses nouvelles idées et approches. BIS peut compter sur Stephan Holländer, un professionnel compétent et disposant d’un solide réseau, pour mettre en œuvre ces idées et développer une offre concrète. Les nouvelles idées de contenus devaient également être valorisées via une présentation attrayante du programme. C’est donc en collaboration avec le graphiste maison qu’a vu le jour un programme de 32 pages (couleurs et format A5) comprenant des informations générales sur la formation continue, et une page par cours ou séminaire spécialisé. Ce programme du premier semestre 2012 a pu être envoyé aux membres avant la fin de l’année.

Les premières expériences

L’ancien programme annuel a en outre été remplacé par deux programmes semestriels, afin de pouvoir répondre encore plus rapidement aux besoins, car il faut plus de six mois de travail pour passer de l’idée à sa réalisation. Au moment de boucler ce numéro d’arbido, le programme du 2e semestre 2012 est déjà imprimé et a été envoyé aux membres avant les vacances d’été, afin qu’ils puissent étudier l’offre dans  les meilleures conditions. Le nouveau concept a rencontré un excellent écho le premier semestre 2012, écho qui a dépassé toutes les attentes des personnes responsables. Quelque 17 (16 en 2011) cours et séminaires spécialisés ont pu être organisés, totalisant 241 participant-e-s (287 en 2011). L’assurance de la qualité est elle aussi globalement très satisfaisante si l’on en juge par les évaluations des cours. L’annulation de deux cours (7 en 2011) en raison d’un manque de participant-e-s fait également partie du concept, à savoir: faire des essais et rassembler des expériences.

Perspective

La Commission d’experts est curieuse de voir si le programme du 2e semestre sera également bien accueilli et si la participation augmentera encore. Ses membres sont évidemment ouverts aux critiques et aux souhaits en matière de formation continue, et peuvent être contactés via notre site web www.bis. ch. Nous nous réjouissons des réactions et, surtout, des nombreuses inscriptions. Le nombre de participants indique l’importance accordée à une offre que la Commission d’experts souhaite moderne et conforme aux besoins, et ce à tous les niveaux et pour toutes les fonctions et activités dans les bibliothèques et les centres d’information.

Les membres de la Commission d’experts

Sabine Bachofner, direction Stiftsbibliothek St. Gallen; Cécile Bernasconi, directrice Mediothek Kantonsschule Büelrain; Nadja Böller, collaboratrice scientifique HTW Coire; D. Yvonne Domhardt, directrice de la bibliothèque de l’Israelitische Cultusgemeinde Zürich; Yolande Estermann Wiskott, présidente BIS/HEG; Andrea Hofer, direction du centre de service E-Library de la Bibliothèque universitaire de Berne; Stephan Holländer, responsable de la formation continue BIS et chargé de cours HTW/HEG, Dr Hans Ulrich Locher, secrétaire BIS et président de la Commission; Alain Mermoud, Senior Information Specialist Credit Suisse; Christian Roth, administration des cours BIS; Daniela Rüegg, bibliothécaire, Berner Fachhochschule Gesundheit; Thomas Wieland, vice-président BIS.

Avatar

Hans Ulrch Locher

Sekretär BIS und Präsident der Expertenkommission

Kommentare

*Pflichtfeld