Kommentare Abstract
2011/4 Kommunizieren wir!

Médiathèque Valais: l’«eMédiathèque» et les nouveaux usages de la communication

Kommentare Abstract

Les outils web de la Médiathèque Valais font entrer le patrimoine culturel valaisan dans le 21e siècle en le rapprochant de ses utilisateurs. Les ressources disponibles via Internet permettent de découvrir les collections des institutions culturelles du canton et d’interagir avec elles.

Selon le chef du Service de la culture de l’Etat du Valais, Jacques Cordonier, qui s’exprimait sur la révolution en cours concernant l’accessibilité du patrimoine culturel sur le Web: «Nous ne sommes qu’au début de cette profonde mutation de l’accès à l’information et à la culture. Les bibliothèques, archives et musées ont parfaitement conscience qu’ils ne sont désormais qu’un fournisseur de documentation parmi beaucoup d’autres. De manière paradoxale, ce moment est et sera marqué par le retour de la femme et de l’homme au centre du dispositif: à savoir la relation singulière entre un lecteur ou un visiteur virtuel et un bibliothécaire, un archiviste ou un conservateur à travers Internet».

Cette volonté d’ouvrir davantage le patrimoine valaisan au monde a passablement modifié le visage de la Médiathèque Valais et le travail de ses bibliothécaires, comme le mentionne Damian Elsig, directeur de la Médiathèque Valais: «Aujourd’hui, le numérique est à considérer comme une opportunité pour les bibliothèques.»

1. La Médiathèque Valais et l’eMédiathèque 

Présente sur quatre sites physiques – Brigue, Sion, Martigny, Saint-Maurice – la Médiathèque Valais s’est dotée en 2010 d’un cinquième site, virtuel celui- là: l’«eMédiathèque». Site transversal, animé par trois personnes à temps partiel qui en assurent le fonctionnement, l’eMédiathèque collabore étroitement avec la cellule informatique et web, transversale également. Les participants se distribuent les compétences informatiques, de technologies web, de graphisme, de numérisation.

L’eMédiathèque se fonde sur des ressources et les technologies de l’information et de la communication pour offrir des services visant une meilleure diffusion et communication du patrimoine culturel en ligne, mais également une offre de ressources numériques axées sur la lecture publique.

Les principaux objectifs visés par l’eMédiathèque se répartissent autour de la coordination, la diversification et le renforcement des accès aux plateformes existantes, le développement de nouveaux services à distance, la communication et la promotion des outils web proposés.

Son organisation est basée sur le prolongement dans le monde du virtuel des principaux services d’une bibliothèque:

– Traitement des documents et de l’information ➞ programme de numérisation pour la bibliothèque virtuelle (patrimoine imprimé: monographies, revues scientifiques, presse; patrimoine audiovisuel)

– Politique de développement des collections ➞ développement de l’offre en ligne (musique, patrimoine sonore, presse, ebook)

– Médiation culturelle ➞ politique de développement d’une offre de médiation virtuelle (expositions en ligne, podcasts, animations en direct)

– Services au public ➞ renforcement de l’autonomie du lecteur dans ses transactions avec la Médiathèque (bornes de self-prêt RFID, inscription automatisée, dossier lecteur) 

– Communication, promotion ➞ promotion à travers le site Internet et les réseaux sociaux

Après la création de son site web1, relais essentiel de tous les services en ligne, la Médiathèque Valais a rapidement intégré des outils du Web 2.0 et du Web 3.0. Ces outils, dont ceux décrits ci-dessous, concernent pour la plupart des services à distance dédiés au patrimoine valaisan imprimé et audiovisuel. Active et performante dans ce domaine, la Médiathèque Valais a également établi un plan de bataille pour une offre en ligne de lecture publique plus étoffée: e-book, musique et presse en ligne notamment.

2. «Cliquez Valais!»: le Valais vous questionne ... La Médiathèque Valais vous répond: communication et accès au patrimoine culturel

L’objectif du projet «Cliquez Valais!» est double: d’une part il vise l’amélioration de la communication du patrimoine par le renforcement et la diversification des accès, d’autre part par la promotion et la communication avec le client, notamment via les réseaux sociaux.

Renforcement des accès

Presse en ligne: Vaste projet que la numérisation de la presse, projet pour lequel un partenariat Médiathèque Valais, Bibliothèque Nationale et éditeur a abouti à la mise en ligne d’une plateforme dédiée à un premier journal valaisan: «Le Confédéré»2. D’autre part, les journaux valaisans ont fait l’objet d’un dépouillement systématique depuis leur fondation et les notices créées enrichissent la bibliographie valaisanne entièrement migrée dans le catalogue RERO. La prochaine étape de ce projet consiste à établir des liens entre les notices du catalogue et le texte intégral des articles du journal récemment numérisé et mis en ligne. Adieu microfilms et autres consultations papier: les futurs chercheurs apprécient déjà!

Diversification des accès

Carte du Valais interactive: Cette carte constitue un accès à la mémoire audiovisuelle du Valais mise en scène sur Google Maps. Cette application constitue une possibilité supplémentaire et divertissante de découvrir une partie des trésors du patrimoine audiovisuel valaisan conservé à la Médiathèque Valais. Photos, films, enregistrements sonores relatifs à une localité ou un lieu-dit, sont accessibles en un clic directement depuis une carte du Valais. Evolutive, l’interface est progressivement enrichie et constitue une belle manière de s’intéresser au passé de son coin de terre.

Web des données: La création d’un entrepôt OAI-PMH rend accessibles les métadonnées des archives audiovisuelles valaisannes et permet ainsi le moissonnage de ses données par de puissants moteurs de recherche, telle Europeana.

WikiValais est né du désir de regrouper diverses bases de données isolées et peu visibles sous un même chapeau. L’utilisation d’une technologie du Web 2.0 est apparue comme la plus adéquate, alliant accessibilité et interactivité. WikiValais propose l’accès à diverses bases de connaissances sur des sujets valaisans, dont notamment les auteurs ou chercheurs valai- sans et bientôt les institutions. Sur le modèle de Wikipédia, cette mutualisation des connaissances amène une nouvelle approche, celle de la coopération et de la démocratisation du savoir. La création de communautés actives autour des différents portails reste à développer ou à parfaire.

Actions de communication et de promotion 

Comme toutes les bibliothèques, la Médiathèque s’améliore dans le secteur marketing des actions de communication et de promotion de leurs activités. Ces actions visent à diffuser, à améliorer la visibilité des services, à participer, à animer la vie culturelle du canton, à aller à la rencontre de ses différents publics. La Médiathèque utilise différents canaux, dont certains dans le monde virtuel. 

  Réseaux sociaux:  Communautés d’individus ou d’organisations en relation directe ou indirecte, rassemblés en fonction de centres d’intérêts communs, les réseaux sociaux constituent un défi, mais surtout un tremplin formidable pour les bibliothèques: promotion, interaction avec le public, se faire connaître auprès du non-public. Si la Médiathèque a trouvé sur Facebook et Twitter de bons outils de promotion de ses activités, l’interaction avec le public comporte une marge de progression substantielle. Des profils comme Gallica constituent des modèles d’inspiration.

– Codes QR: La Médiathèque a enrichi son agenda culturel sur affiches par cet outil de communication nouvelle tendance permettant d’offrir des informations substantielles sur une manifestation. Code barre en 2D inventé en 1994 par une entreprise japonaise et constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc et destiné à être lu par un lecteur dédié ou un smartphone, il a l’avantage de stocker plus d’informations qu’un code barre traditionnel et permet l’accès à du contenu numérique associé (vidéos, textes, liens internet, etc.).

– Le Valais en questions: Le Valais en questions est un guichet virtuel dédié à répondre à toute question d’ordre documentaire en lien avec le Valais. Compte tenu de sa mission, cet outil constitue à la fois une ressource à lui tout seul, mais également un outil de promotion puisque les réponses aux questions posées par les internautes font souvent référence ou renvoient aux autres ressources et outils en ligne de la Médiathèque Valais.

3. «Cliquez Valais!» demain

Par la création de l’eMédiathèque, la Médiathèque Valais parie sur le succès de la communication virtuelle. Une relation singulière entre professionnel et client des institutions culturelles prend forme à travers les prouesses technologiques qui révolutionnent non seulement l’accès aux contenus mais également la communication, notamment via les réseaux sociaux.

Un mouvement de dynamisme et de synergies des professionnels de la Médiathèque Valais est apparu autour des différents services en ligne, qu’il s’agisse de diversification, de renforcement des accès ou d’interaction directe avec le public. Un secteur important reste à explorer: celui de la médiation virtuelle. Une politique en la matière est en préparation afin d’offrir plus que la mise ligne, déjà opérationnelle, des podcasts des animations de la Médiathèque. Développer la médiation virtuelle, adapter les services en ligne aux terminaux mobiles et renforcer la présence sur les réseaux sociaux constituent les priorités afin de coller toujours plus aux nouveaux usages de la communication. Les nombreux échos favorables des clients renforcent la volonté d’être présents en tout temps, avec une offre maximale et diversifiée, partout où se trouvent les différents publics et ceci depuis une seule adresse: www.mediatheque.ch.

Avatar

Romaine Valterio Barras

directrice adjointe Médiathèque Valais, responsable eMédiathèque

Kommentare

*Pflichtfeld

Abstract

Die Webtools der Mediathek Wallis öffnen dem Walliser Kulturerbe die Tore zum 21. Jahrhundert und bringen es den Nutzerinnen und Nutzern näher. Die Ressourcen, auf die über das Internet zugegriffen werden kann, ermöglichen es, die Sammlungen der kantonalen Kulturinstitutionen zu entdecken und mit ihnen zu interagieren.

Die Mediathek Wallis und die eMediathek sind an den vier Standorten Brig, Sion, Martigny und Saint-Maurice präsent, seit 2010 existiert der «virtuelle Standort» eMediathek. Die Site der eMediathek wird von drei Personen in Teilzeit unterhalten. Ziel der eMediathek ist es, das kulturelle Erbe mit den Mitteln der Informationstechnologie zugäng- lich zu machen und zu kommunizieren. Neben der Möglichkeit, mit den Kunden zu interagieren (z.B. via soziale Netze) gibt es auch ein Onlineangebot von E-Books, Musik und Presseerzeugnissen, dazu interaktive Karten des Wallis, das WikiWallis (ein auf den Kanton zugeschnittenes Wikipedia) sowie eine Kulturagenda. Das Angebot soll noch weiter ausgebaut werden (Kulturvermittlung, Zugriff über mobile Geräte).